ARTE a réuni hier, lors de son Assemblée Générale, sept de ses chaînes publiques européennes partenaires pour évoquer les projets de coproduction à venir et la future plateforme numérique européenne.

ARTE a réuni sept de ses chaînes publiques européennes partenaires (la ČT (République Tchèque), le Film Fund Luxembourg, l’ORF (Autriche), la RTBF (Belgique), RTÉ (Irlande), SRG SSR (Suisse), Yle (Finlande) ) lors de son Assemblée Générale, le 20 mars 2019.

Lors de cette réunion annuelle, les partenaires ont évoqué les dernières coproductions réalisées dans le cadre de ce réseau (une quarantaine en 2018, telles que  1918-1939 : Les Rêves brisés de l’entre-deux-guerres avec la RTBF, ČT, SWR, NDR, WDR, RBB, Yle et l’ORF, qui a rassemblé 7,6 millions de téléspectateurs et 1,3 million de vidéos vues, ou encore Inside Lehman Brothers, coproduit avec la chaîne finlandaise Yle, qui a réuni près d’un million de téléspectateurs en France et en Allemagne) et les projets à venir en fiction et en documentaire. Ils ont aussi évoqué ensemble un projet de plateforme rassemblant des programmes des chaînes publiques européennes.

Chaque année, ARTE coproduit de nombreux programmes avec une quinzaine de chaînes partenaires en Europe. La Chaîne diffuse chaque mois au moins deux à trois séries européennes. Il Miracolo de Niccolò Ammaniti coproduite avec l’Italie, a ainsi réuni 8 millions de téléspectateurs et réalisé 3,2 millions de vidéos vues le mois dernier en ligne. Eden, série coécrite par des auteurs français et allemands, sera diffusée en mai, dans le cadre de la programmation européenne de la Chaîne. A titre d’exemple, les documentaires comme Sauvages, au cœur des zoos humain ou La fille d‘Egtved rassemblent le public à travers l’Europe. Sauvages, au cœur des zoos humain a ainsi bénéficié d’une large audience en ligne dans différents pays, notamment en Italie, dans sa version sous-titrée en italien.

Disponibles en ligne partout en Europe et pour une partie de ses programmes en 6 langues (français, allemand, anglais, espagnol, polonais et italien), les programmes d’ARTE donnent à voir toute la diversité du continent, ses déchirures, ses espoirs, son histoire mais aussi son inventivité, sa création et sa richesse.