ABBA, THE BEE GEES, THE CARPENTERS, ces trois groupes des années 1970 ont vendu à eux seuls plus de 800 millions d’albums. ARTE leur consacre deux soirées. 

Vendredi 1er et 8 décembre 2017 à partir de 22h55 et sur ARTE+7

L’histoire douce-amère de trois groupes légendaires, Abba, The Bee Gees et The Carpenters, qui connurent dans les années 70 un succès fulgurant et un parcours similaire. Dispersés au début des années 1980, ceux-ci semblent voués à disparaître à tout jamais de l’histoire du rock mais au cours des années 90, apparaissent alors les premiers signes de la réévaluation que vont connaître leurs répertoires. Chacun à leur façon, ils vont retrouver peu à peu le chemin de la lumière, de la reconnaissance publique et même de l’estime critique…

Avec leurs sourires inamovibles, leurs garde-robes ringardes et leurs hits à répétition, les deux couples suédois d’Abba, les frères des Bee Gees et le frère et la sœur californiens des Carpenters connaissent des trajectoires communes dans les années 1970. Outre le fait d’être des usines à tube à un moment où les modèles sont évidemment des groupes comme Led Zeppelin et les Rolling Stones, ces trois groupes n’avaient aucune autre ambition que de faire de la musique Pop(ulaire), à une époque où l’engagement contre-culturel était quasi obligatoire. Leur côté « sage comme des images » en a fait les parias des critiques de rock. 

Nourrie des éclairages de la crème de la pop et de la critique – Jarvis Cocker, Michka Assayas, Patrick Eudeline, Chilly Gonzales, Neil Hannon…, ce premier volet croise les parcours des trois groupes, du succès planétaire à la prévisible chute. Grâce à un ingénieux montage d’archives et de tubes, il raconte le snobisme rock de l’époque et les sommets de niaiserie atteints par Abba, The Bee Gees et The Carpenters, tout en esquissant ce qui fait le prix de leur musique : placement parfait des voix, travail d’orfèvre en studio, arrangements géniaux. Une mise en bouche avant la seconde partie du film, au cours de laquelle ces talents méconnus prendront leur juste place au panthéon de la pop.

1er décembre : ABBA, THE BEE GEES, THE CARPENTERS, les années choc
8 décembre : ABBA, THE BEE GEES, THE CARPENTERS, les années chic 
Documentaires écrits par Nicolas Maupied & Stéphane Davet
Réalisés par Nicolas Maupied en collaboration avec Fabien Bouillaud
Coproduction : ARTE France et Program33 (2×52 min)

Disponible en visionnage en ligne sur ARTE MAGAZINE (après inscription)