ARTE diffuse le documentaire inédit “Sculptrices, ni muses ni modèles”

Dimanche 9 septembre 2018 à 17h35
et en replay pendant 7 jours sur ARTE.TV

.
Art physique par excellence, la sculpture fut longtemps un bastion masculin et les femmes cantonnées au rôle de muses. Pourtant depuis toujours, elles aussi taillent, fondent et frappent. À toutes les époques, elles ont bravé préjugés pour exercer leur art. Ce documentaire raconte une autre et passionnante histoire de la sculpture.

Dès l’Antiquité grecque, le mythe de Pygmalion a cristallisé une répartition des rôles entre le sculpteur et la muse. Le message est clair : l’homme est le créateur, la femme l’inspiratrice.
Les sculptrices, pour exercer leur art, ont dû braver les préjugés, transgresser les interdits et surmonter les obstacles imposés par les hommes. Le film retrace cette aventure, à travers une série de destins singuliers qui sont ceux de très grandes artistes, et qui se fondent en un destin collectif. De Properzia de Rossi, pionnière à la Renaissance, à Camille Claudel et sa sculpture tourmentée, en passant par la Pythie sensuelle et furieuse de Marcello, les œuvres radicales, abstraites de Jane Poupelet ou Germaine Richier, jusqu’à Niki de Saint-Phalle et ses monumentales Nanas, la force et la beauté de ces œuvres ne cessent de nous surprendre. Par ses images, le film invite à la contemplation de chefs d’œuvres oubliés qui dessinent de nouvelles lignes, s’emparent de nouveaux matériaux et revisitent l’image du corps. Une histoire de l’art méconnue, du XVIe siècle à nos jours, refait ainsi surface.

SCULPTRICES, NI MUSES, NI MODÈLES
Un documentaire d’Emilie Valentin, écrit par Tristan Benoit et Emilie Valentin
Coproduction : ARTE France, Ex Nihilo (2018 – 52’) 

> Visionnez le film sur ARTE Magazine