ARTE France Cinéma coproduit les prochains longs métrages de Nicolas Pariser, Claire Burger, Alice Rohrwacher, Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

Le comité de sélection d’ARTE France Cinéma, qui s’est réuni le jeudi 15 juin, a décidé de s’engager sur quatre nouveaux projets : deux longs métrages français et deux coproductions internationales.

Alice et le Maire de Nicolas Pariser
Bizibi (France)
Avec Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier.
Avec Alice et le Maire, Nicolas Pariser prolonge son travail sur le fonctionnement du pouvoir et de la politique française, thématiques qu’il abordait déjà dans ses courts métrages et dans Le Grand Jeu (prix Louis-Delluc 2015 du premier film). Dans un nouveau registre de « comédie inquiète », son deuxième long métrage mettra en scène la rencontre entre une jeune normalienne (Anaïs Demoustier) et un maire de province en crise de vocation, interprété par Fabrice Luchini.

C’est ça l’amour de Claire Burger
Dharamsala (France)
Avec Bouli Lanners et Justine Lacroix
Après Party Girl (Caméra d’or 2014 au Festival de Cannes) coréalisé avec Marie Amachoukeli et Samuel Theis, Claire Burger renoue avec un matériau autobiographique et sa ville natale de Forbach. C’est ça l’amour dresse le portrait émouvant de Mario (interprété par Bouli Lanners), un homme un peu lunaire, terrassé par le départ de sa femme, qui se trouve rapidement débordé par ses deux filles adolescentes.Tournage à partir du mois d’août 2017.

Heureux comme Lazzaro (Lazzaro felice) de Alice Rohrwacher
Tempesta / Carlo Cresto-Dina (Italie), Ad Vitam Production (France), AMKA Films Productions (Suisse), The Match Factory (Allemagne).
A travers les aventures de Lazzaro, un innocent né dans un hameau paysan resté à l’écart du monde moderne, Alice Rohrwacher (Les Merveilles, Grand Prix du Festival de Cannes en 2014) veut étudier, à la manière d’un conte poétique, les profonds bouleversements de la société italienne de ces trente dernières années. « Les marges de la société, les marges de l’histoire, les marges entre ville et campagne peuvent nous aider à transfigurer notre monde. Mon souhait est de raconter, à travers les confins extrêmes de la réalité, une fable ». (Alice Rohrwacher). Tournage de fin juillet à début octobre 2017

Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles
Cinemascopio Producoes (Brésil), SBS Productions (France)
Bacurau est une fable politique qui se déroule dans un futur proche. Constitué de deux parties, le film débute par la description d’une communauté paisible du sertão brésilien, puis met en scène à la façon d’un western sa résistance devant l’invasion violente d’étranges visiteurs qui l’ont choisi comme terrain de chasse. Bacurau sera coréalisé avec Juliano Dornelles, le directeur artistique des deux précédents longs métrages de Kleber Mendonça Filho, Les Bruits de Recife et Aquarius.
Tournage de fin août à début octobre 2017