ARTE France Cinéma s’engage sur les prochains longs métrages de Philippe Faucon, Bruno Dumont et Rafi Pitts

Le comité de sélection d’ARTE France Cinéma, réuni le 17 janvier, a décidé de s’engager sur trois nouveaux projets.

Les Harkis de Philippe Faucon
Istiqlal Films (France) / Les Films du Fleuve (Belgique)
Durant les trente derniers mois de la Guerre d’Algérie, le parcours d’une « harka » (formation de supplétifs algériens), recrutée par l’armée française, puis démobilisée et abandonnée sur place après le cessez-le-feu. Quinze ans après La Trahison, Philippe Faucon s’intéresse pour la seconde fois à la guerre d’indépendance algérienne, et aborde l’histoire tragique des Harkis, traîtres pour les uns, « soldats au service de la France » pour les autres.
« A l’encontre de tout didactisme ou de toute simplification, il s’agit de faire exister de véritables personnages, faits de toutes les complexités (voire des contradictions possibles) qui déterminent les comportements humains (grands ou petits) au moment de confrontations à des situations tragiques ou déterminantes, comme celles de la guerre, de la survie, de la compromission, de la responsabilité́. » (Philippe Faucon)
Tournage au Maroc prévu en septembre 2019.
 
Par ce demi-clair matin (titre provisoire) de Bruno Dumont
Avec Léa Seydoux et Blanche Gardin.
3B Productions (France) / Red Balloon Film GmbH (Allemagne)
Chronique de la vie frénétique d’une journaliste star de la télévision, prise entre la célébrité́ et une spirale d’événements qui entraîneront sa chute. Entre drame et comédie, Bruno Dumont veut mettre en scène la crise intime et publique d’une jeune femme et dresser un tableau de la France contemporaine.
« Filmer cette vie et cette illumination. Filmer cette conversion, sa détermination, ses maux, ses sursauts, sa lutte. »
Bruno Dumont
 Tournage prévu en septembre et octobre 2019.
 
Random Star Suicide de Rafi Pitts
Les films du Worso (France) / Rita Productions (Suisse)
Après Soy Nero, son film précédent, le cinéaste Rafi Pitts poursuit son immersion dans les marges défavorisées des États-Unis. Relatant les destins croisés, en l’espace de 48 heures, des vies de Sonny, un jeune Afro-Américain, et Jim, ancien combattant issu de la classe ouvrière,  Random Star Suicide sonde une société américaine de plus en plus fracturée dans laquelle une partie de la population ne parvient pas à s’intégrer.
Tournage aux États-Unis et au Canada prévu en septembre 2019.