“Les Troyens” de Berlioz sur ARTE depuis l’Opéra Bastille
Un opéra mis en scène par Dmitri Tcherniakov 

Jeudi 31 janvier 2019 à 22h50
sur ARTE et ARTE Concert

et en replay jusqu’au 24 avril 2019 sur arteconcert.com

.
Premier événement lyrique de l’année 2019, Les Troyens, dans une nouvelle production de Dmitri Tcherniakov, ouvre cette année commémorative des 350 ans de l’Opéra national de Paris et des 30 ans de l’Opéra Bastille.

En 1990, l’Opéra Bastille, fraîchement inauguré, lançait sa première saison avec les Troyens. Aujourd’hui, l’Opéra national de Paris réunit dans une production événement un plateau vocal de luxe, avec de grandes voix françaises (Stéphanie d’Oustrac, Véronique Gens, Stéphane Degout), la mezzo-sporano Ekaterina Semenchuk et le ténor américain Brandon Jovanovich. La mise en scène de Dmitri Tcherniakov promet d’être grandiose, à la hauteur de la démesure de l’oeuvre. Dans la fosse, on retrouve Philippe Jordan, le directeur musical de l’Opéra national de Paris, grand connaisseur du langage visionnaire de Berlioz. 

Les Troyens
Opéra en cinq actes d’Hector Berlioz (France, 2019, 4h) – Livret : Hector Berlioz, d’après L’Énéide de Virgile – Mise en scène et décors : Dmitri Tcherniakov – Direction musicale : Philippe Jordan – Direction des chœurs : José Luis Basso – Avec : Ekaterina Semenchuk (Didon), Stéphanie d’Oustrac (Cassandre), Brandon Jovanich (Énée), Véronique Gens (Hécube), Stéphane Degout (Chorèbe), Cyrille Dubois (Iopas), l’Orchestre et les Chœurs de l’Opéra national de Paris – Réalisation : Andy Sommer – Coproduction : ARTE France, Bel Air Media, Opéra national de Paris 
Après le retrait de leurs troupes, les Grecs ont laissé au cœur de la ville de Troie un étrange présent : un immense cheval de bois. Pressentant qu’un malheur va s’abattre sur sa cité, Cassandre ne parvient pas à cacher son angoisse. Chorèbe, son amant, est impuissant à la rassurer…