Attention déprogrammation 
​ARTE rend hommage au cinéaste Claude Lanzmann avec Shoah
samedi 7 juillet à 20.50
et sur ARTE.tv avec un portrait et ses quatre derniers films, Les Quatre Soeurs

Samedi 7 juillet 2018 et sur ARTE.tv

ARTE bouleverse sa programmation afin de rendre hommage au cinéaste Claude Lanzmann, disparu aujourd’hui. Son oeuvre Shoah sera diffusée en intégralité samedi 7 juillet en prime time.
Ses quatre derniers films, Les Quatre Soeurs et un documentaire qui lui est consacré sont déja disponibles sur ARTE.TV

Samedi 7 juillet 2018 à 20.50 et en replay pendant 60 jours

Shoah
Documentaire de Claude Lanzmann
Image : Dominique Chapuis, Jimmy Glasberg, William Lubtchansky – Son : Bernard Aubouy – Montage : Ziva Postec, Anna Ruiz
Coproduction : Les Films Aleph, Historia Films, Ministère de la Culture (France, 1985, 4h22 et 4h39mn)

(Rd du 12/11/2013)

Onze ans de travail, dont trois ans et demi d’enquête dans quatorze pays différents, des dizaines de témoins retrouvés, trois cent cinquante heures de tournage… : Shoah, de Claude Lanzmann, est un événement cinématographique et historique majeur sur le génocide perpétré par les nazis sur le peuple juif.

Treize prix internationaux du Meilleur documentaire, dont un César 1986, le Prix 1986 du Festival de Rotterdam et deux Prix BAFTA 1987

Samedi 7 juillet, à partir de 20h50, et jusqu’à l’aube du lendemain, dimanche, Arte rediffusera le film de Claude Lanzmann, Shoah.
C’est le moindre des hommages que notre chaîne pouvait rendre au très grand cinéaste qu’il était.
Ce sera notre contribution au travail de transmission qui doit commencer dès aujourd’hui si l’on veut que vive l’œuvre de celui qui fut, lui-même, un bâtisseur et passeur de mémoire exemplaire.
Claude Lanzmann était, de surcroît, un Européen de cœur, de croyance et d’art.
La Shoah était, à ses yeux, ce qui rendait l’Europe à la fois presque impossible et absolument nécessaire.
Shoah, le film, était ce qui, par voie de conséquence, disait la blessure inguérissable et l’obligation catégorique de bâtir et de continuer l’Europe.
Pour cela aussi, ARTE était, et demeure, sa maison.
Pour cela aussi, ARTE s’honore de consacrer ces neuf heures et demie d’antenne au deuil, au recueillement et au travail du souvenir.

Véronique Cayla – présidente d’ARTE France
Bernard-Henri Lévy – président du Conseil de surveillance d’ARTE France

.

En ligne dès à présent sur ARTE.tv, les quatre derniers films de Claude Lanzmann, Les Quatre Soeurs diffusés le 23 janvier 2018.

Les Quatre Soeurs
Coproduction : ARTE France, Synecdoche (2017)

Paula Biren, Ruth Elias, Ada Lichtman, Hanna Marton, quatre noms et prénoms de femmes juives, témoins et survivantes de la plus folle et de la plus impitoyable barbarie, et qui, pour cette seule raison, mais beaucoup d’autres encore, méritent d’être inscrites à tout jamais dans la mémoire des hommes. Ce qu’elles ont en commun, outre l’horreur spécifique dont chacune a été l’objet, c’est l’intelligence, une intelligence tranchante, aiguë, charnelle, qui récuse tous les faux-semblants, les mauvaises raisons, en un mot l’idéalisme.Filmées par Claude Lanzmann pendant la préparation de ce qui deviendra Shoah, chacune de ces quatre femmes extraordinaires méritait un film en soi, prenant la mesure de leur trempe exceptionnelle, et révélant par leur récit saisissant quatre chapitres mal connus de l’extermination.
.

Et
Claude Lanzmann – Porte-parole de la Shoah
Documentaire d’Adam Benzine
Coproduction : Jet Black Iris America Productions, ZDF/ARTE (Royaume-Uni/ Allemagne, 2015, 58mn)

(Rd du  23 /01/2018)

Claude Lanzmann raconte dans un documentaire émouvant la genèse de Shoah, œuvre monumentale sur l’extermination des juifs d’Europe.
Présentant des rushs inédits de Shoah, ce documentaire éclaire la création de ce chef d’œuvre et son influence à la fois historique et cinématographique. L’occasion également d’effleurer certains aspects de la vie de son auteur : sa jeunesse résistante, son histoire d’amour avec Simone de Beauvoir, son affection pour Sartre, son rapport à la mort et sa vision de l’avenir.

Par conséquent, tous les programmes initialement prévus samedi 7 juillet à partir de 20.50 sont déprogrammés.

.