attention déprogrammation ! 
mardi 2 avril 2019 à partir de 20.50
ARTE modifie sa programmation et diffuse deux documentaires inédits : Cannabis : quand le deal est légal et 
King Bibi – Benyamin Netanyahou ou la passion du pouvoir

Mardi 2 avril 2019 à partir de 20.50 

Nouveau conducteur de la soirée : 

Soirée présentée par Emilie Aubry 
20.50 Cannabis : quand le deal est légal 

Disponible en replay deux mois 
Un documentaire de Xavier Deleu et Stéphanie Loridon
Coproduction : ARTE France, Yuzu Productions  (2019-1h30)

Plusieurs pays et États américains optent pour la légalisation du cannabis. Cette forme de régulation tient-elle ses promesses ? Une enquête ambitieuse sur les expérimentations menées à travers le monde et les enjeux d’un marché en plein essor.
Au terme d’une investigation mondiale, les réalisateurs dressent un panorama vaste des différents modèles d’expérimentation de la légalisation du cannabis. Chiffres, témoignages des acteurs du secteur ou avis d’experts à l’appui, ce film révèle aussi comment la légalisation de la marijuana a fait émerger un juteux business aux mains de quelques grands groupes. De la ferme clandestine d’un cartel au Mexique, aux serres ultramodernes d’une exploitation d’un géant du Canada, en passant par l’une des rares plantations légales de cannabis médical en Suisse, un éclairage rigoureux sur les enjeux politiques et économiques colossaux des deux filières de la drogue qui coexistent aujourd’hui.

Après plus de cinquante ans de politique répressive dictée par les traités internationaux, sans guère d’effets sur la production et la consommation, nombre de pays sont de plus en plus nombreux à légaliser la marijuana. Si une quarantaine d’États autorisent l’usage du cannabidiol (CBD), la molécule à usage thérapeutique de la plante, d’autres vont plus loin en légalisant la consommation récréative du cannabis. En intervenant directement sur le marché de la drogue, ils espèrent priver les cartels d’une de leurs sources de revenus. Pour endiguer une criminalité galopante liée au trafic, l’Uruguay a été le premier pays en 2013 à autoriser la production et la consommation du cannabis. Après une longue bataille entre partisans et pourfendeurs de la légalisation, dix États américains, puis le Canada, ont suivi cet exemple. En Amérique du Nord, le cannabis est devenu un business comme les autres, avec ses cultivateurs, ses gestionnaires, ses cabinets d’avocats et ses lobbyistes. Mais face à la reprise en main du secteur, les mafias ne restent pas inactives. Si la marijuana légale rapporte chaque année près de 250 millions de dollars de taxe à l’État du Colorado, la filière illicite n’a pas disparu pour autant. Dans certains Etats du Mexique, le pavot remplace la marijuana dans les champs. Au Michigan, des dealers se réorganisent pour vendre de l’héroïne ou de la cocaïne. En Uruguay, le marché noir reste attractif en raison d’une offre légale encore insuffisante.

22.25 King Bibi – Benyamin Netanyahou ou la passion du pouvoir 
Disponible en replay deux mois 
Un documentaire de Dan Shadur
Production : Atzmor Production  (Israël, 2018, 1h27)

Le jour du scrutin législatif en Israël, ce saisissant portrait montre en archives combien Benyamin Netanyahou, qu’il soit ou non victorieux, fut en politique un précurseur, et non un émule de Donald Trump.

En ce soir du 9 avril, Benyamin Netanyahou, chef de file du Likoud et Premier ministre sans interruption depuis 2009, après un premier mandat de 1996 à 1999, aura-t-il gagné son pari désespéré ? Visé par une triple procédure d’inculpation pour corruption, fraude et abus de confiance, affaibli dans les sondages mais toujours plébiscité par une partie de son électorat, le roi “Bibi” va devoir convaincre les citoyens israéliens qu’il peut encore diriger le pays. Chauffé à blanc par des attaques contre “la gauche et les médias” diffusées jour après jour sur sa page Facebook, il a dissous la Knesset à la fin de l’année dernière pour convoquer des législatives anticipées. Le réalisateur Dan Shadur a choisi de peindre celui qui détient désormais le record de longévité au poste de Premier ministre israélien par le moyen qu’il a toujours privilégié depuis les prémices de sa carrière politique : la télévision.
Discours binaires attisant la peur et le ressentiment, anathèmes contre la presse, utilisation précoce des réseaux sociaux pour s’adresser sans intermédiaire à son électorat, programme économique ultralibéral… : uniquement constitué d’archives, pour la plupart inconnues en France, retraçant quarante ans d’histoire, de la fin des années 1970 à aujourd’hui, ce documentaire éloquent montre combien “Bibi” fut en politique un précurseur. Un certain Donald Trump, qui à la lumière de ces images s’apparente plus à un émule qu’à un modèle, lui doit peut-être beaucoup. Ils ont en tout cas partagé le même spin doctor, avant de se retrouver au sommet, entre partenaires idéologiques, pour enterrer l’accord conclu par Barack Obama avec l’Iran. Centré sur la relation entre Israël et les États-Unis, où a grandi Netanyahou, et où il a appris les rudiments de la communication politique, ce portrait documentaire retrace aussi, en arrière-plan, l’échec du processus qui fut, avant l’avènement de Bibi, un espoir de paix entre Israéliens et Palestiniens, aujourd’hui totalement oublié.

Par conséquent, la soirée initalement prévue est déprogrammée. Les documentaires KGB : le sabre et le bouclier, Une taupe de la Stasi à la NSA seront reprogrammés mardi 9 avril à 20.50.

Nouveau conducteur de la soirée du 2 avril 2019 
20h50 Cannabis : Quand le deal est légal 
22h25 King Bibi – Benyamin Nétanyahou ou la passion du pouvoir
23h55  Le dessous des cartes
00h10 Arte Journal
00h30  Religieuses abusées, l’autre scandale de l’Eglise
02h10 Love & Engineering
03h05 TRACKS : Spécial Ladies : Cheikhates / Angela Washko / VALIE EXPORT / La Mujer V 
03h50 Habiter le monde
04h15  Arte Regards