Glam Rock, splendeur et décadence.
Un documentaire inédit signé Christophe Conte,
raconté par Rebecca Manzoni.

Diffusion vendredi 27 septembre à 22.30
En ligne sur arte.tv du 21 septembre au 25 novembre 2019

Vie et mort du glam rock : une odyssée électrisante en paillettes et talons compensés au cœur d’un mouvement émancipateur.
1971. L’émission musicale phare en Angleterre, Top of the Pops, accueille un certain Marc Bolan, du groupe T. Rex, et le rythme de guitare insouciant, saccadé et extravagant de son titre culte “Get it On”. Sur ses pommettes, pour la première fois, des paillettes. Le trouble est jeté. Les années 1970 sont alors orphelines des plus grandes stars, séparées comme les Beatles, ou emportées par la drogue et les excès du rock’n’roll, comme Jimi Hendrix ou Janis Joplin. Le glam rock redonnera à une génération entière le goût de la liberté et de l’insouciance, par la réappropriation puissante des codes de leurs aînés et l’ajout de marqueurs forts qui transformeront la société – le travestissement en tête.
 
Extravagance
Le documentariste et journaliste Christophe Conte passe en revue les carrières et échappées glam de certaines des stars les plus célèbres de la musique (dont David Bowie et son Ziggy Stardust en tête de pont, mais aussi Gary Glitter, T. Rex et Marc Bolan – peut-être la personnification absolue du glam rock –, ou encore Freddie Mercury, Elton John, Brian Ferry…), qui, en cinq ans, ont mené une révolution électrisante. La sublime voix froissée de Rebecca Manzoni nous entraîne au cœur de cette odyssée en paillettes et talons compensés, dont l’extravagance brisera les derniers carcans d’une société trop rigide, avant de faire le lit du punk, plus noir, politique et rageur.

 
Un documentaire de Christophe Conte
Narration : Rebecca Manzoni
Coproduction : ARTE France, No One
(2019- 54’)