Gloomy eyes, une fiction en réalité virtuelle,
narrée par Tahar Rahim
Une prouesse visuelle et interactive multiprimée

Disponible vendredi 14 février 2020
Dans sa version 360 sur la chaîne YouTube ARTE Cinéma
Dans sa version “6 DOF” (degrees of freedom) sur les plateformes VR Oculus et HTC Vive

Narré par Tahar Rahim, Gloomy Eyes raconte une histoire d’amour entre un enfant zombie et une petite fille dans une ville privée de soleil. S’appuyant sur une technologie VR à la pointe, récompensé au Festival d’Annecy, à SXSW et au NewImages Festival, un bijou visuel et poétique où le spectateur trouve toute sa place.

Quand le soleil s’est lassé de la bêtise humaine, il a décidé de se cacher pour ne plus jamais se lever.” Narrée par les acteurs Tahar Rahim pour la version française et Colin Farrell pour la version anglaise, Gloomy Eyes, fiction VR en animation 3D découpée en trois chapitres, nous plonge dans un monde mystérieux où la nuit est devenue éternelle. Les ténèbres ont incité les morts à sortir de leur tombe et une guerre a éclaté entre zombies et vivants. Chaque pleine lune, Lewis, un prêtre sorcier qui fait régner la terreur dans la ville, chasse les morts-vivants pour les capturer et les expulser. Au milieu de ce chaos, une histoire d’amour naît entre Gloomy, un enfant mi-humain, mi-zombie, et la jeune Nena, nièce du redoutable Lewis. Alors que tout semble les opposer, ils détiennent peut-être la solution pour faire réapparaître le soleil…

Grâce à une bande-son envoûtante, ce conte immerge le spectateur dans cette histoire d’amour impossible, empreinte de poésie et de philosophie. Mais au-delà de sa puissance narrative, cette création s’appuie sur une technologie innovante et surprend par son éblouissante scénographie et ses jeux de lumière.
Écrite et réalisée par les Argentins Fernando Maldonado et Jorge Tereso, coscénarisée par Santiago Amigorena (auteur du Ghetto intérieur, et scénariste de plusieurs films de Cédric Klapisch dont Le Péril jeune et Ce qui nous lie), et coproduite par ARTE France, AtlasV et 3DAR, l’œuvre se déploie sur plusieurs tableaux qui apparaissent et disparaissent au fur et à mesure du récit. Les créateurs se sont inspirés de l’esthétique des films en stop motion de Tim Burton, comme L’étrange Noël de monsieur Jack, pour créer un décor gothique, à la fois inquiétant et magique, dans lequel évoluent des personnages miniaturisés, semblables à des jouets.
Grâce à l’innovation technologique “6 DOF” (six degrés de liberté) qui permet de s’approcher au plus près des personnages, on découvre le détail des décors et des protagonistes sous différents points de vue, sur les côtés, par-dessus ou par-dessous. En jouant avec les échelles, Gloomy Eyes, plusieurs fois récompensé, invite ainsi à suivre les déambulations de Gloomy et Nena. Une expérience en temps réel où chacun est invité à tutoyer de nouvelles dimensions sensorielles.

Gloomy Eyes
Une fiction VR interactive en animation 3D écrite et réalisée par Fernando Maldonado et Jorge Tereso
Scénario : 
Fernando Maldonado, Jorge Tereso et Santiago Amigorena
Avec les voix de Tahar Rahim (Version Française), Colin Farrell (Version Anglaise), Max Riemelt (Version Allemande), Jorge Drexler (Version Espagnole), Jam Hsiao (Version Chinoise)
Coproduction : ARTE France, AtlasV, 3DAR, Ryot, HTC Vive Originals, Viveport, avec le soutien du CNC, Unity, la Sacem et Rhône-Alpes Cinéma
(France, 2019, 3×10′)
Cristal de la meilleure œuvre VR, Annecy 2019
Prix du jury pour la narration (Virtual cinema), SXSW 2019
Masque d’or, NewImages Festival 2019

Toutes les informations sont sur arte.tv/gloomyeyes