Kim Kong, une nouvelle mini-série en tournage
pour ARTE, avec Jonathan Lambert

Stephen Cafiero (Irresponsable, Templeton) réalise Kim Kong, une comédie sous haute tension avec Jonathan Lambert. Féru de cinéma, le leader d’une démocratie populaire asiatique kidnappe un cinéaste étranger pour qu’il réalise le scénario qu’il a écrit, un remake de King Kong à la gloire du régime. Une mini-série absurde sur les dérives totalitaires et un hommage au 7ème art, quand créer devient nécessité.

KIM KONG
Une mini-série créée et écrite par Simon Jablonka et Alexis Le Sec
Réalisation : Stephen Cafiero
Avec : Jonathan Lambert, Frédéric Chau, Christophe Tek, Audrey Giacomini, Philip He
Coproduction : ARTE France, KWAÏ, ARMANCE
(France, 2016, 3x52mn)

Tournage du 2 novembre au 19 décembre 2016 à Paris et en Thaïlande

Mathieu Stannis (Jonathan Lambert) est un réalisateur qui enchaîne des films d’action à gros budget, mais avec le sentiment d’avoir perdu inspiration et créativité. Alors qu’il tourne un énième blockbuster en Asie, il se fait kidnapper par les agents d’une dictature communiste voisine. Le leader local, Commandeur bien-aimé et phare de la Révolution, est un grand amateur de films d’action. Excédé par la nullité des productions de son pays, il exige que Mathieu mette en scène une nouvelle adaptation de King Kong, dont il a personnellement écrit le scénario. Mathieu est face à une mission impossible : comment réaliser un film de qualité avec une équipe de bras cassés et un manque total de moyens ? Dire non au Commandeur, c’est se condamner à mort. Dans un pays au système totalitaire paranoïaque, Mathieu s’attache peu à peu à son film improbable et renoue avec l’inspiration.