La collection documentaire Grand’Art
d’Hector Obalk revient avec 7 épisodes inédits

Tous les dimanches du 24 juin au 29 juillet 2018
À partir de 11h

Disponible en replay 7 jours et en VOD

GRAND’ART
Une collection documentaire sur l’art, conçue, réalisée et présentée par Hector Obalk
Coproduction : ARTE France, Corpus Productum (France, 2015-2017, 7 x 26min)

Sensibilité, érudition, humour : la collection conçue et présentée par Hector Obalk pour transmettre son amour de la peinture revient pour une quatrième saison jusqu’au 29 juillet avec sept inédits.

Dimanche 24 juin à 11h
GRAND’ART –
TINTORETTO
Après Florence, dont les artistes ont réinventé la perception de l’espace pictural, Venise poursuit, dans la seconde moitié du XVIe siècle, à une échelle monumentale et spectaculaire, cette révolution maniériste. Tintoret (1518-1594), un maître dont les fresques ornent le Palais des Doges, la Scuola Grande de San Rocco et les églises, en est le chef de file.

Dimanche 1er juillet à 11h20
GRAND’ART – JAMBES MANIÉRISTES CHEZ PRIMATICE
Gros plan sur l’anatomie des modèles féminins tels que les artistes de la seconde Renaissance les ont fantasmés. Déjà perceptibles dans les sculptures tardives de Michel Ange qui ornent la Chapelle Médicis de Florence, ces anatomies serpentines prennent des aspects inédits dans la centaine de fresques que le peintre Primatice a conçues pour le château de Fontainebleau — et dont il ne reste presque plus rien, sinon de fabuleux dessins.

Dimanche 8 juillet à 11h45
GRAND’ART – DESCENTE DE CROIX SANS CROIX. PONTORMO
Sans doute le plus grand peintre du XVIe siècle maniériste, Pontormo nous a laissé la fameuse Lamentation de l’église Santa Felicita de Florence, ainsi que quelques fresques qu’aucune caméra n’avait jamais filmée d’aussi près. On y reconnait le grand Pontormo de la maturité, par ce mélange de charme et d’étrangeté dont il a le secret. Les corps y arborent une élégante anatomie qui n’empêchent pas leurs muscles d’être noueux, ni leurs pieds d’être calleux. L’épisode s’arrête en 1528 quand Pontormo n’est encore qu’au milieu de sa carrière.

Dimanche 15 juillet à 11h35
GRAND’ART – PONTORMO VERSUS MICHELANGELO
Cet épisode est consacré à la seconde partie de la carrière de Pontormo — de 1528 à 1556. On y découvre quelques chefs-d’œuvres, notamment des portraits, mais aussi son œuvre la plus célèbre : La Visitation de l’église de Carmignano, en Toscane. On y découvre également un lot de dessins de nus masculins d’une exceptionnelle subtilité qui devrait inciter le spectateur à penser que Pontormo finit par dépasser Michel-Ange dans l’art du dessin et de la peinture.

Dimanche 22 juillet à 11h15
GRAND’ART – CARAVAGE 1
1593-1595 – Dans l’œuvre de jeunesse de Michelangelo Merisi, dit Le Caravage, il n’est question que de la jouissance des nourritures terrestres, de la truculence des scènes profanes, faites de rouerie et de romance, des loisirs de la haute société et de l’harmonie avec la nature.

Dimanche 29 juillet à 11h15
GRAND’ART – CARAVAGE 2
1595-1599 – C’est au tournant de l’année 1597, avec le Bacchus du musée des Offices, que s’achève l’œuvre de jeunesse du maître. Commence alors son œuvre proprement caravagesque — qui abonde en scènes de décapitations, plus violentes les unes que les autres, livrant son art à l’obsession d’un théatre de la beauté et de l’horreur.

Dimanche 29 juillet à 11h40
GRAND’ART – CARAVAGE 3
1599-1602 – C’est à 27 ans que Caravage reçoit en juillet 1599 sa première commande religieuse, pour l’église Saint-Louis des Français, à Rome, grâce à laquelle il atteindra une renommée internationale.

Retrouvez  l’ensemble des épisodes de la nouvelle saison de GRAND’ART sur ARTE MAGAZINE (après inscription)

Également toujours disponibles chez ARTE éditions
4 DVD de la collection
GRAND’ART

GRAND’ART #01 / Freud 1 (portraits)
GRAND’ART #02 / Ingres 1 (Ingres érotique)
GRAND’ART #03 / Ingres 2 (Portraits)
GRAND’ART #04 / Titien 1 (Titien 1515)