Palmarès du Festival ArteKino 
Prix du Public européen : Psychobitch de Martin Lund (Norvège)
Prix du Jury Jeunes : Sons of Denmark de Ulaa Salim (Danemark)

ArteKino Festival, le festival en ligne du cinéma européen organisé par ARTE en collaboration avec Festival Scope, avec le soutien d’Europe Créative, s’est tenu du 1er au 31 décembre 2019. Deux prix sont remis à l’issue de la compétition parmi les 10 films européens sélectionnés. Le Prix du Public européen, d’un montant de 20 000€ décerné par les internautes des 45 pays, est attribué au long métrage norvégien Psychobitch de Martin Lund.
Le nouveau Prix du Jury Jeunes (10 000 €) décerné par une dizaine de jeunes Européens de 18 à 25 ans, en partenariat avec Erasmus+,  est attribué à Sons of Denmark, premier film du Danois Ulaa Salim.
Cette quatrième édition d’ArteKino Festival  a engrangé 48 122  visionnages (sur les 50 000 places disponibles), soit une augmentation de 35 % par rapport à l’édition 2018. Il y a désormais près de 80 000 inscrits sur artekinofestival.com.
Forte de cette dynamique, la chaîne continuera en 2020 de proposer chaque mois, un nouveau film européen sur arte.tvYoutube ARTE Cinema ou le site ArteKino, en association avec Google.
 En 2019, ces “films du mois” baptisés “ArteKino Sélection” ont rassemblé 2,5 millions de vues sur ces trois offres numériques. Un chiffre notamment porté par la belle performance de Bandes de filles de Céline Sciamma et Belle Épine de Rebecca Zlotowski – près d’1,4 million de vues à eux deux.
Jusqu’au 31 janvier 2020 : Psychobitch de Martin Lund devient le film du mois.

Prix du Public européen
Psychobitch de Martin Lund (Norvège)
“Une version norvégienne des films de campus, qui marie tendresse, humour et provocation. Un nouveau regard sur le thème éternel de l’amour impossible” (Olivier Père, ARTE)
(2019, NORVÈGE, 109 MIN)
PRODUCTION : Ape&Bjorn – VENTES INTERNATIONALES : Indie Sales
Norvège, de nos jours, petite ville de Gjøvik. Frida, 15 ans, assume totalement le fait d’être l’outsider de la classe. Dans ce monde de la « Génération Parfaite », ses camarades s’accordent à dire que Frida est vraiment bizarre. Marius, quant à lui, fait tout ce qui est en son pouvoir pour être exemplaire. Lorsque les deux finissent par être désignés comme binômes de travail, il voit là une occasion supplémentaire de montrer à tout le monde à quel point il est un type formidable. Mais Frida n’a pas l’intention d’être « remise sur le droit chemin » par l’enfant prodige de la classe. Leurs séances d’étude deviennent le catalyseur d’une relation turbulente. Mais dans ses confrontations avec Frida, Marius fait aussi l’expérience de quelque chose d’excitant, de stimulant et de complètement nouveau….
Martin Lund, né en 1979, a fait ses études de directeur artistique à la Westerdals School of Communication avant d’être accepté au programme de mise en scène de la Norwegian Film School de Lillehammer, où il a obtenu son diplôme en 2009 avec le court métrage Balloon Moods. Il a réalisé les courts Home Game en 2004, Shall We Dance ? en 2007 et Pistachio en 2009.

Prix du Jury Jeunes
Sons of Denmark de Ulaa Salim
(2019, DANEMARK, 120 MIN)
PRODUCTION : HYAENE FILM / VENTES INTERNATIONALES : NEW EUROPE FILM SALES
 Danemark 2025. Un an après une attaque à la bombe à Copenhague, la radicalisation s’est intensifiée et les tensions ethniques ne cessent de croître. Alors que le leader d’extrême droite Martin Nordahl s’apprête à connaître une victoire écrasante aux élections, Zakaria, 19 ans, s’investit dans une organisation radicale, au sein de laquelle il noue des liens avec Ali. Les deux hommes contestent l’état actuel du pays, qui s’en prend à ses citoyens en raison de leur origine migratoire, et décident d’agir.

En février, ArteKino Sélection proposera One step behind the Seraphim, premier long métrage du Roumain Daniel Sandu (Roumanie, 2017)
Directement inspiré de son expérience au séminaire, Daniel Sandu construit un univers fascinant, singulier et troublant à travers lequel il éclaire le parcours qu’il faut faire pour devenir prêtre en Roumanie.