RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO: DU BON USAGE DE L’AIDE EUROPÉENNE
 ARTE REPORTAGE 

Chaque année, l’Union européenne consacre, via EUROPAID* des millions d’euros à l’aide au développement à travers le monde. Sont-ils toujours bien utilisés ? Enquête en République démocratique du Congo, où l’UE avait investi 3 millions d’euros dans un projet d’adduction d’eau en 2003 ; qu’en est-il du projet 13 ans après ?

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO: DU BON USAGE DE L’AIDE EUROPÉENNE

UN REPORTAGE DE MICHEL DUMONT, OLIVIER BESSON ET ISABELLE NOMMAY (ARTE GEIE – 2016, FRANCE, 25’)

Comme beaucoup de pays d’Afrique, l’eau ne manque pas en République démocratique du Congo, mais elle est la plupart du temps impropre à la consommation. Il y a dix ans, l’UE a financé un projet exemplaire et unique en RDC : un formidable système d’apprivoisement d’eau par bornes fontaines construit dans tous les quartiers populaires de la ville de Béni. 170 000 personnes ont bénéficié d’une eau propre à proximité de leur domicile alors qu’elles devaient marcher au moins 5 km auparavant pour avoir de l’eau potable. Maître d’oeuvre du projet, l’association Solidarités Internationales a tenu à associer la population au bon déroulement des travaux et depuis 2012, la gestion et l’entretien du réseau ont été intégralement confiés à la Régideso, l’entreprise nationale chargée de la gestion de l’eau. ARTE Reportage qui avait suivi l’installation de ces bornes fontaines revient à Béni, pour faire un état des lieux. Si 22 nouvelles bornes fournissent 90000 personnes de plus, d’importants travaux de maintenance doivent être entrepris pour maintenir l’installation opérationnelle et la Régideso peine à remplir l’ensemble de ses missions. Dans un pays où les fonctionnaires sont payés très irrégulièrement, la corruption est généralisée à tous les niveaux et la gestion de l’entreprise nationale comporte plusieurs zones d’ombres…

* Direction générale du développement et de la coopération

Visionnez le programme