Soirée Jack Nicholson
dans le cadre de la programmation spéciale Summer of Freedom

Dimanche 21 juillet à partir de 20.55

.
Jeune acteur de série Z devenu prince du Nouvel Hollywood, Jack Nicholson a élevé l’image de l’antihéros libertaire au rang de mythe. Dans le cadre de sa programmation estivale Summer of Freedom*, ARTE lui consacre une soirée avec le film Les sorcières d’Eastwick, suivi d’un portrait inédit.

20.55 Les sorcières d’Eastwick
Film de George Miller
(États-Unis, 1987, 1h53, VF/VOSTF)
Avec Jack Nicholson, Cher, Susan Sarandon, Michelle Pfeiffer

 
Dans une bourgade puritaine de Nouvelle-Angleterre, la rencontre explosive de trois femmes libres avec le Diable. 
Jack Nicholson cabotine avec brio face à Michelle Pfeiffer, Susan Sarandon et Cher dans cette adaptation du roman de John Updike, signée George Miller (Mad Max I et II). À grand renfort d’effets spéciaux, ces sorcières façon Desperate Housewives avant l’heure célèbrent la liberté féminine. Un film qui figure en bonne place au panthéon eighties du cinéma

22.50 et en replay jusqu’au 27 juillet
Dr. Jack et Mr. Nicholson

Documentaire écrit par Emmanuelle Nobécourt et Jeanne Burel
Réalisé par Emmanuelle Nobécourt
Coproduction : ARTE France, Morgane Production
(FRANCE, 2018, 52’)

Star absolue côté pile, looser côté face : qui se cache derrière le plus célèbre sourire carnassier d’Hollywood ? Un portrait aussi foisonnant qu’émouvant. 
Ses rôles les plus fameux font partie de la mémoire collective et flirtent presque tous avec la folie : le jeune borderline d’Easy Rider, le faux malade mental de Vol au dessus d’un nid de coucou, le dément meurtrier de Shining, l’hystérique Joker de Batman… Dans l’une des rares interviews au long cours qu’il a accordées, Jack Nicholson préfère parler de “loosers“, tous différents, mais racontant chacun un pan de son identité. Ses films composent pour lui “une œuvre secrète, une autobiographie“. 

Visionnage intégral de la soirée sur ARTE Magazine

* Voir la programmation du Summer of Freedom