Soirée spéciale Bertold Brecht sur ARTE

ARTE consacre une soirée spéciale au grand homme de théâtre allemand avec un docu-fiction en deux parties et un documentaire sur le Berliner Ensemble.

Vendredi 22 mars 2019 à partir de 20h55
Et en replay jusqu’au 29 mars 2019

.
20h55 Brecht
L’amour dure ou ne dure pas

.
Figure emblématique et polémique de la littérature allemande, Bertolt Brecht – né en 1898 – se revendique très tôt comme un penseur dans la tradition de Goethe et de Schiller. En 1920, sa pièce Tambours dans la nuit signe avec éclat l’entrée dans le monde du théâtre de celui qui est aussi poète et essayiste. Des prémices de sa vocation à l’avènement du nazisme, en passant par le succès énorme de L’opéra de quat’sous (1928), ce documentaire-fiction se nourrit de récits de nombreux collaborateurs du Berliner Ensemble et d’éléments documentaires qui ponctuent le fil de la fiction.
Présenté à la Berlinale et porté par d’excellents interprètes, Tom Schilling en tête (lui-même ancien membre du prestigieux Berliner Ensemble), ce film dans lequel le romanesque n’occulte jamais la réflexion sur l’œuvre, montre combien les questions posées par l’écrivain, comme le résume encore Breloer, “n’ont rien perdu de leur pertinence soixante-trois ans après sa mort“.

(Die Liebe dauert oder dauert nicht) Documentaire-fiction de Heinrich Breloer (Allemagne, 2018, 2x1h31mn, VF/VOSTF) – Scénario : Heinrich Breloer – Avec : Tom Schilling (Bertolt Brecht), Lou Strenger (Helene Weigel), Mala Emde (Paula Banholzer) – Coproduction : ARTE, Bavaria Filmproduktion GmbH, Satel Film GmbH, WDR, BR, SWR, NDR, Mia Film
 
.
00h00 Brecht et le Berliner Ensemble
La création d’un nouveau théâtre

.
À son retour en Allemagne, en 1948, après quinze années d’exil, Bertolt Brecht, accueilli par la RDA, est prêt à révolutionner le théâtre, et ce bien au-delà des frontières allemandes. Il fonde alors avec son épouse Helene Weigel le Berliner Ensemble, parvenant en quelques années à peine à retrouver le succès public qui fut le sien avant le nazisme, et une aura internationale de part et d’autre du rideau de fer. Grâce aux archives du théâtre, et de nombreux témoignages (notamment de l’actrice suisse Regine Lutz, de l’essayiste Werner Hecht, spécialiste de Brecht, ou encore de l’écrivain Peter Voigt), Heinrich Breloer prolonge la réflexion ouverte dans son documentaire-fictionUn nouvel éclairage, plus classique, sur la figure de proue du théâtre épique et sur la manière dont le Berliner Ensemble a perpétué l’œuvre de son fondateur.

Documentaire de Heinrich Breloer (Allemagne, 2018, 53mn) – Production : Bavaria Filmproduktion

> Visionnez les programmes sur ARTE Magazine (après inscription)