ARTE diffuse “Sugar man”,
oscar du meilleur documentaire 2013

Vendredi 3 mars 2017 à 22.40

L’histoire du songwriter américain Sixto Rodriguez, star insoupçonnée de la jeunesse antiapartheid, qui connut une gloire tardive grâce à deux fans sud-africains. Bercé par ses sublimes ballades, un conte moderne enthousiasmant qui a séduit un très large public, lors de sa sortie au cinéma fin 2012.

Au début des années 1970, Sixto Rodriguez enregistre deux albums de folk-soul sur le label Sussex Records. Salués par la critique, Cold fact et Coming from reality font un flop monumental auprès du public américain. Le musicien d’origine mexicaine, à la voix éraillée et à la plume engagée, retourne alors à son quotidien d’ouvrier du bâtiment tandis que ses chansons traversent mystérieusement l’Atlantique. Sans le savoir, Rodriguez devient l’idole de la jeunesse blanche sud-africaine, en révolte contre l’apartheid. À la fin des années 1990, le disquaire Stephen Segerman et le journaliste Craig Bartholomew entreprennent d’enquêter sur l’artiste, prétendument suicidé sur scène. En dénichant des indices dans les textes de ses chansons, ils finissent par retrouver sa trace dans la banlieue de Detroit et le font venir au Cap en 1998 pour une tournée triomphale… 

Documentaire de Malik Bendjelloul (Suède/Royaume-Uni, 2012, 1h22mn)
Production : Red Box Films, Passion Pictures 

Meilleur documentaire, Oscars et Bafta Awards 2013 – Prix du public et Prix spécial du jury, Sundance 2012

artemagazine.fr