LE WEBMAGAZINE TOUS LES INTERNETS REVIENT AVEC UN MOT D’ORDRE : LE WEB CONTRE-ATTAQUE

Montrer toute la diversité de l’activisme en ligne : c’est le pari de la nouvelle saison du webmagazine Tous les Internets. L’occasion de dialoguer avec des citoyens du monde entier.

Après une première saison, Tous les Internets poursuit son exploration de la toile mondiale avec un mot d’ordre : le web contre-attaque. Chaque semaine, le webmagazine donne la parole à des militants, des blogueurs, des lanceurs d’alerte ou des bidouilleurs de réseaux qui utilisent la puissance du web pour divulguer des informations.

Tous les Internets montre le lien entre mobilisation en ligne et opposition hors-ligne dans des pays où les citoyens deviennent eux-mêmes les propres relais médiatiques de leur cause, du Cameroun à la Mauritanie en passant par la Hongrie.

L’originalité du dispositif de cette nouvelle saison tient dans la sensation de réellement parler à un interlocuteur via Skype lors du visionnage d’un épisode hebdomadaire. Chaque numéro donne lieu à trois vidéos distinctes, pensées pour s’intégrer naturellement aux différents réseaux sociaux : une version longue de 4 minutes (sur Youtube et ARTE Info), une vidéo plus courte au format vertical disponible sur Facebook et Twitter et un troisième module, le Tout-en-GIFs,  animé et réalisé à partir de données chiffrées et factuelles sur le sujet de la semaine.

Le premier épisode, déjà en ligne, met à l’honneur le collectif congolais La Lucha qui exige la tenue des élections présidentielles. Le gouvernement se dit dans l’impossibilité de les organiser,  le collectif répond par une campagne de recrutements de bénévoles sur les réseaux socaux pour tenir les bureaux de vote. Violemment réprimée dans la rue, la contestation se prolonge grâce à eux sur la toile, où fleurissent des hashtags #ByebyeKabila pour réclamer le départ du président…



WEBMAGAZINE RÉALISÉ PAR JULIEN LE BOT
COPRODUCTION : ARTE FRANCE, PREMIÈRES LIGNES (FRANCE, 2016, 35X5MN)
ARTE.TV/TOUSLESINTERNETS