Une programmation consacrée à Jacques Offenbach, inventeur de l’opérette, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance

Dimanche 29 décembre 2019 à 15h35

.
À l’occasion du bicentenaire de la naissance d’Offenbach, ARTE diffuse un portrait du génial inventeur de l’opérette ainsi que deux de ses plus grands succès: La Belle Hélène et La grande-duchesse de Gerolstein.

15h35 L’odyssée Offenbach
et en replay jusqu’au 29 avril 2020
Né en 1819 en Allemagne, le jeune Jacob Offenbach apprend le violoncelle en cachette de son père, chantre de la synagogue de Cologne. Le jeune virtuose se découvre alors à 13 ans des dons de compositeur. La Prusse offrant peu d’opportunités aux juifs, son père veut que son fils fasse carrière à Paris où il s’y installe dès 1933 et se rebaptise vite “Jacques”. En 1958, il lance triomphalement le genre de l’opérette avec l’ébouriffant Orphée aux enfers, attaque en règle contre l’académisme. Malgré ce succès, Offenbach, tour à tour honni et applaudi, subira toute sa vie un violent ostracisme.
Joué dans le monde entier, inventeur de l’opérette, appelée aussi opéra-bouffe, Jacques Offenbach a réconcilié l’humour et la musique. Mais sa fantaisie a parfois occulté sa dimension subversive : son antimilitarisme, sa satire de pouvoir, ses rôles de femme audacieux et l’érotisme allègre qui parcourt son œuvre.
Nourri d’une belle iconographie, ce documentaire-fiction révèle les nombreuses facettes d’un compositeur prolifique. Des chanteurs d’opéra et des comédiens donnent vie à une évocation dramatisée d’Offenbach : Stéphanie d’Oustrac incarne notamment Hortense Schneider, diva et muse capricieuse. De nombreux extraits de spectacles témoignent de l’époustouflante richesse du répertoire d’Offenbach et de son génie. 

Documentaire-fiction de François Roussillon (France, 2019, 1h33mn) – Auteurs : François Roussillon, Jean-Claude Yon – Collaboration à la mise en scène : Mariame Clément – Avec : Robert Hatisi (Jacques Offenbach), Stéphanie d’Oustrac (Hortense Schneider), Marianne Crebassa (Célestine Galli-Marié), Jodie Devos (Adèle Isaac), Michel Fau (Hippolyte de Villemessant) – Coproduction : ARTE France, François Roussillon & Associés

> Visionner en intégralité sur ARTE Magazine

17.10 La Belle Hélène
et en replay jusqu’au 29 janvier

À l’Opéra de Lausanne, l’extravagant Michel Fau s’empare du plus populaire des opéras-bouffes d’Offenbach dans une mise en scène très attendue, chaussant pour l’occasion les sandales du roi Ménélas.

Opéra-bouffe en trois actes de Jacques Offenbach – Livret : Ludovic Halévy et Henri Meilhac – Réalisation : Andy Sommer (Suisse/France, 2019, 2h30mn) – Direction musicale : Pierre Dumoussaud – Mise en scène : Michel Fau – Avec : Julie Robard-Gendre (Hélène), Julien Dran (Pâris), Paul Figuier (Oreste), Marie Daher (Bacchis), Michel Fau (Ménélas), Jean-Claude Saragosse (Calchas), Christophe Lacassagne (Agamemnon), Jean-Francis Monvoisin (Achille), Pier-Yves Têtu (Ajax Premier), Hoël Troadec (Ajax Deuxième), le Sinfonietta et le Chœur de l’Opéra de Lausanne – Chef de chœur : Jacques Blanc – Coproduction : Opéra de Lausanne, Opéra royal de Wallonie-Liège, Théâtre nationale de l’Opéra-Comique, ARTE/SSR

0.35 La grande-duchesse de Gerolstein
La mezzo-soprano Jennifer Larmore triomphe dans cette production enlevée de l’opéra de Cologne, qui fête en majesté l’enfant du pays Offenbach.
Opéra-bouffe en trois actes de Jacques Offenbach – Livret : Ludovic Halévy et Henri Meilhac – Réalisation : Marcus Richardt (Allemagne, 2019, 2h44mn) – Direction musicale : François-Xavier Roth – Mise en scène : Renaud Doucet – Avec : Jennifer Larmore (la grande-duchesse), Emily Hindirchs (Wanda), Dino Lüthy (Fritz), Miljenko Turk (le baron Puck), John Heuzenroeder (le prince Paul), Vincent Le Texier (le général Boum), le Gürzenich-Orchester et le Chœur de l’Opéra de Cologne – Chef de chœur : Rustam Samedov – Coproduction : Oper Köln, ARTE/WDR