ARTE rend hommage à l’écrivain chilien Luis Sepúlveda décédé hier, en rediffusant son portrait sur arte.tv

Dès maintenant sur ARTE.TV et jusqu’au 16 juillet 2020

.
Luis Sepúlveda, l’écrivain du bout du monde

Décédé hier en Espagne du Covid-19, Luis Sepúlveda, écrivain chilien a acquis une renommée internationale avec son premier roman Le vieux qui lisait des romans d’amour – traduit en 35 langues et adapté à l’écran en 2001.

Le 11 septembre 1973, sa vie a basculé comme celle de millions de chiliens. Lui qui faisait partie de la garde rapprochée du Président Allende a participé à l’une des plus belles expériences de démocratie dans le monde.
Cette expérience s’est malheureusement terminée dans le sang et l’horreur. Comme beaucoup de ses camarades, il a été emprisonné et torturé.
Il ne s’y attarde pas dans ses livres. Il a choisi son arme : l’humour désenchanté de ceux qui savent que rien n’est éternel.
Ecrivain mais aussi, grand voyageur, et militant infatigable de toutes les causes, il a profité de chaque instant pour rendre hommage à ceux qui n’ont pas eu la chance de pouvoir « continuer le combat ».

Au delà de la biographie fascinante du personnage, ce film est aussi un plaidoyer pour ceux qui continuent inlassablement à résister, une contribution au travail de mémoire, qui, à travers l’œuvre de Sepúlveda, donne la parole à ces « perdants » magnifiques.

 

Réalisation Sylvie Deleule
Coproduction ARTE France – Drôle de Trame
(2011 – 43’)