La série Blackport, une saga politique et familiale ancrée dans l’Histoire récente de l’Islande, en tournage pour ARTE et la RÚV

Le tournage de la série Blackport a débuté il y a quelques semaines en Islande. Elle est co-écrite et co-réalisée par Gísli Örn Garðarsson (Ragnarök, Children) et Björn Hlynur Haraldsson (Fortitude, The Witcher), cofondateurs du collectif d’artistes islandais Vesturport. Inspirée de faits réels, Blackport est une saga politique, économique et familiale sur la mise en place de quotas de pêche durant les années 80 en Islande qui va entraîner l’enrichissement de tout le pays et, en particulier dans la série, d’un village isolé.
Il s’agit de la première coproduction d’ARTE France avec la télévision publique islandaise RÚV. 

Blackport est une création Vesturport, société de production théâtrale et cinématographique multiprimée, en coproduction avec ARTE France, la RÚV et Turbine Studios. Le rôle principal de Harpa est tenu par Nína Dögg Filippusdóttir (Les meurtres de Valhalla, Trapped). 

Tournage en Islande à Reykjavik et dans les Westfjords jusqu’au 20 août 2020

Blackport
Scénario : Gísli Örn Garðarsson, Björn Hlynur Haraldsson, Mikael Torfason
Sur une idée originale de Gísli Örn Garðarsson, Björn Hlynur Haraldsson, Nína Dögg Filippusdóttir
Réalisation : Gísli Örn Garðarsson, Björn Hlynur Haraldsson, María Reyndal
Avec Nína Dögg Filippusdóttir, Björn Hlynur Haraldsson, Gísli Örn Garðarsson, Ingvar E. Sigurðsson, Unnur Ösp Stefánsdóttir, Guðjón Davíð Karlsson, Kristín Þóra Haraldsdóttir, Anna Svava Knútsdóttir
Coproduction : RÚV, ARTE France, Vesturport, Turbine Studios
(Islande/France, 2020, 8×50’)

La mise en place de quotas de pêche par le gouvernement islandais au milieu des années 1980 bouleverse l’équilibre de tout un village. Secrétaire à la mairie, Harpa profite d’un accident tragique pour sauver son mari de la faillite et créer un empire de la pêche, grâce au nouveau système de quotas. De 1983 à 1991, du sommet réunissant Reagan et Gorbatchev à Reykjavík à l’apparition de la culture punk, en passant par la légalisation de la bière, Harpa et ses associés vont devoir adapter leur activité et leur mode de vie à l’évolution de la société islandaise, tout en tentant de rester unis…