Lancement réussi pour Il est temps avec déjà 100 000 répondants en à peine 10 jours 

Mis en ligne mercredi 27 mai, anonyme et ouvert à tous, le questionnaire Il est temps a déjà été rempli par plus de 100 000 personnes
​Le questionnaire amène les internautes à s’interroger sur l’état du monde et de la société, ainsi que sur leurs propres comportements. 
Imaginée par un collectif de sociologues pour les 3 pôles d’ARTE (ARTE France, ARTE Deutschland, ARTE GEIE), NHK World, Upian, YAMI 2, On est prêt et Basis Berlin, cette initiative transmedia est un succès. Plus de 11 millions de réponses ont été collectées, et on constate que les internautes prennent leur temps pour participer à cette expérience : chacun d’entre eux répond en moyenne à 110 questions, et le temps moyen passé sur le questionnaire est très élevé (plus de 18 minutes).

Ayant pour vocation d’interroger et de donner la parole, ce projet interactif imaginé depuis maintenant plusieurs mois est une initiative transmédia de portée internationale. S’ouvrant par cette enquête participative en ligne, elle se poursuivra pendant six mois au fil d’événements sur le web avant de se conclure en novembre par une programmation sur ARTE et sur d’autres chaînes en Europe et dans le monde. La diffusion des résultats sera en effet l’occasion pour ARTE de programmer trois soirées exceptionnelles qui permettront à cette nouvelle génération de faire le récit du monde dont elle hérite. De jeunes documentaristes français et allemands réaliseront cette collection de six films.  

En donnant la parole aux internautes, Il est temps prend le pouls de l’ensemble de la société sur les enjeux climatiques, démocratiques et sociaux et propose à la nouvelle génération d’ébaucher son autoportrait.
 
Retrouver le questionnaire ici
Et le Communiqué de presse sur le projet  

Il est temps
Un projet transmédia : une enquête participative en ligne le 27 mai et une programmation spéciale en novembre 2020
Une coproduction : ARTE (ARTE France, ARTE Deutschland, ARTE GEIE), NHK World, Upian, YAMI 2, On est prêt et Basis Berlin
Avec le soutien de l’Agence de la transition écologique (ADEME) et du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)
(France, 2020)