« Hawaii, l’âme du ukulélé »
un documentaire inédit avec le dessinateur Joann Sfar sur les traces de la mythique petite guitare hawaïenne.

Vendredi 28 février 2020 à 15h35
Disponible du 21/02 au 27/04/2020 sur arte.tv

 
Hawaii, l’âme du ukulélé
Documentaire d’Antoine Laguerre
Avec Joann Sfar
Une coproduction : ARTE France, ZED (2019, 52mn)

 
Dans les pas du dessinateur Joann Sfar, un voyage musical et pictural sur les traces de la mythique petite guitare hawaïenne.
 
Passionné de ukulélé, qu’il pratique depuis plus de quinze ans, l’auteur du Chat du rabbin s’envole pour Hawaii afin d’explorer l’histoire du petit instrument, mais aussi la culture qui l’entoure. Car la guitare de poche, importée en 1879 par des Portugais de Madère venus récolter la canne à sucre, est le vecteur d’une philosophie propre à l’archipel : l’esprit de l’« Aloha », qui condense hospitalité, joie, amour et respect. Pinceaux à la main, Joann Sfar se met en quête de l’instrument idéal et rencontre artisans, musiciens, danseurs et gardiens de la culture hawaïenne.
 
Visionnage presse en ligne sur artemagazine.fr
 
La fabrication du Ukulélé
Inspiré du cavaquinho, un instrument de musique d’origine portugaise à quatre cordes ressemblant à une guitare, l’ukulélé a été conçu à Hawaii. L’un des plus anciens ateliers de fabrication de ukulélé a été fondé en 1916 par Samuel Kamaka, l’inventeur des ukulélé pineapple. Basé à Honolulu, l’atelier familial « Ukulélés Kamaka » produit encore aujourd’hui entre 16 et 18 ukulélés par jour et entre 3 500 et 4 000 par an. Dans cette petite manufacture, sont confectionnées et ajustées toutes les pièces qui composent les différents instruments. Les finitions sont réalisées à la main, dans des matières nobles, comme le bois de Koa, et font de chaque ukulélé une pièce unique. Une tradition artisanale qui fait des ukulélés kamaka des objets de culte. Du début à la fin, chaque ukulélé nécessite environ deux semaines de travail.