Une programmation dédiée aux femmes tout le mois de mars sur ARTE

Du 3 au 29 mars 2020, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, ARTE porte haut la voix de pionnières et héroïnes, du féminisme des années 1970 à la colère des années #MeToo. Une programmation dédiée aux femmes, qui se décline sur ARTE et sur arte.tv et qui reflète les multiples facettes d’une liberté sans cesse à reconquérir. En privilégiant, cette année, le regard des femmes sur elles-mêmes et sur le monde.

Des portraits de femmes
Mercredi 4 mars, le documentaire inédit Delphine et Carole, insoumuses rend hommage aux joyeux combats féministes de la comédienne Delphine Seyrig et de ses complices. 
La semaine se poursuit avec un portrait inédit de la diva de la soul et du rock Tina Turner, qui revient sur le parcours tumultueux d’une battante au style incomparable.
Le 18 mars, c’est la romancière canadienne Margaret Atwood (La Servante écarlate) qui sera à l’honneur, et le 27 mars, un documentaire inédit consacré à Betty Boop, premier personnage humain féminin de l’animation, féministe avant l’heure, qui fête cette année ses 90 ans.
Avec la websérie documentaire en animation Les espionnes racontent, une jeune journaliste va à la rencontre d’anciennes espionnes dont la contribution a été décisive mais que l’Histoire a cantonné à des seconds rôles. 

Des documentaires inédits
L’inédit #MeToo entre dans la danse se penche sur la lame de fond du mouvement qui n’en finit plus de renvoyer l’écho désenchanté d’une aliénation toujours à combattre.

Du cinéma et de la fiction
Dans La belle saison, Catherine Corsini revisite les grandes heures du mouvement féministe de la décennie 1970 avec Cécile de France et Izïa Higelin.
Laura Dern livre une impressionnante interprétation dans Le passé recomposé, fiction de Jennifer Fox qui relate les abus sexuels qu’elle a subis à 13 ans et la confronte à une relation passée idéalisée.
Avec Perfect mothers, Anne Fontaine propose une ode à la liberté et à la transgression dans laquelle Naomi Watts et Robin Wright rayonnent. 
Et Emmanuelle Bercot signe avec Elle s’en va un hymne à la vie, emmené par Catherine Deneuve. 

Des magazines au diapason
La semaine du 9 mars, l’émission quotidienne 28 minutes, présentée par Elisabeth Quin, propose une semaine spéciale femmes avec notamment Sandrine Bonnaire, Marjane Satrapi et l’historienne Michelle Perrot comme invitées.
Marie Labory anime quant à elle un nouvel épisode Kreatur, le webmagazine d’ARTE Info qui met les combats féministes à la une, mis en ligne le 8 mars sur arte.tv.

Au programme, à visionner sur ARTE Magazine 
En orange les inédits :
 
Mercredi 4 mars
20.55 : La belle saison de Catherine Corsini avec Cécile de France, Izïa Higelin (film cinéma)
22.40 : Delphine et Carole, insoumuses (documentaire) – Communiqué détaillé ICI
 
Jeudi 5 mars
20.55 : Three Girls (mini-série)
23.25 : Messi & Maud de Marleen Jonkman (film cinéma)
 
Vendredi 6 mars
20.55 : Le passé recomposé de Jennifer Fox, avec Laura Dern (mini-série)
22.45 :Tina Turner, la rage de vivre (documentaire)
23.40 : Tina Turner : Live in Holland (concert)
 
Samedi 7 mars
20.50 : Les guerrières vikings (Aventure humaine)
21.45 : Le guerrier était une femme – Une archéologie des sexes (Aventure humaine)
0.30 : Court-circuit n° 973 –  Spécial Journée mondiale des droits des femmes 
 
Dimanche 8 mars
18.00 : Sculptrices, ni muses ni modèles (documentaire) 
20.55 : Perfect Mothers de Anne Fontaine, avec Robin Wright et Naomi Watts (film cinéma)
22.40 : Téhéran Tabou de Ali Soozandeh (film d’animation)
 
Lundi 9 mars
0.10 : Game Girls (documentaire)
 
Mercredi 11 mars
21.00 : Les conquérantes de Petra Biondina Volpe (film cinéma)
22.35 : #MeToo entre dans la danse (documentaire)
23.25 : À mon âge, je me cache encore pour fumer de Ryahana avec Hiam Abbass (film cinéma)
 
Jeudi 12 mars
20.55 : Sous influence (mini-série)
 
Lundi 16 mars
0.55 : L’envers d’une histoire (Lucarne)
 
Mercredi 18 mars
21.00 : Elle s’en va de Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve (film cinéma)
22.50 : Margaret Atwood – De la force des mots (documentaire)
23.45 : L’indomptée de Caroline Deruas avec Clotilde Hesme, Jenna Thiam et Tchéky Karyo (film cinéma)
 
Vendredi 27 mars
22.20 : Betty Boop for ever (documentaire)
 
Dimanche 29 mars
17.00 : Les peintres oubliées de la Renaissance (documentaire)
 
Sur le Web
Le 8 mars : Kreatur (un nouvel épisode du webmagazine présenté par Marie Labory)
Le 23 mars : Les espionnes racontent (websérie documentaire en animation)

Et aussi
Samedi 7 mars, ARTE et le Centquatre proposent une soirée 100% féminine avec la projection du film Haut les filles ! de François Armanet, suivie d’un karaoké à partir de captations d’ARTE Concert et orchestré par Aline Afanoukoé, et d’un Dj set des Pétroleuses.

 


L’audiovisuel public se mobilise 
La journée internationale du 8 mars est l’occasion pour France Télévisions de réaffirmer son engagement à la cause des femmes, leurs places et leurs combats dans la société, grâce à la mise en place d’un large dispositif éditorial. Plusieurs axes forts animent ce dispositif : la mise en lumière de parcours de femmes éclairantes, inspirantes, parfois méconnues…, l’accompagnement et le décryptage des combats des femmes, y compris les plus tabous, avec l’objectif de faire bouger les lignes et les consciences. Et enfin, l’égalité et les droits des femmes. Des préoccupations qui irriguent toute l’année l’ensemble des programmes de France Télévisions.